delfinakino

Les Brillances : la Racine à flèche

Quand on part en tournage en petite équipe et sans maquilleu(se)(r), on prend un peu de poudre pour éviter les brillances des comédiens, puisque le cinéma n’aime pas trop voir la transpiration -au demeurant fort saine-…

Le maquillage de cinéma (les poudres très fines qui lissent les peaux pour que le spectateur ne s’attarde pas, en HD voire en 4K, tous les détails des pores et petites cicatrices des comédiens) coûte cher, et puis pour un usage occasionnel on n’a pas envie d’acheter toute la gamme de teintes de poudres pour tous les comédiens que l’on va rencontrer.

Et puis, lorsque ça correspond à l’énergie du film, j’aime bien que l’on sente -sans qu’elle soit excessivement nette- la texture naturelle de la peau d’un visage, la richesse des teintes qui le modèlent. Chose que les maquilleu(se)(r)s de cinéma sensibles savent très bien sublimer, mais qu’une couche de poudre de couleur homogène posée à la va-vite en leur absence annule.

Du papier à cigarette

Sur un tournage l’an dernier, une maquilleuse apposait simplement une sorte de feuilles spéciales qui ressemblaient à du papier à cigarette pour absorber la sueur, pour ne pas rajouter de couche à son maquillage initial ou directement sur des peaux non maquillées.

Je ne sais pas leur nom, un papier à cigarette peut le remplacer, mais la sueur revient  cependant vite….

Une poudre professionnelle universelle

Récemment un photographe m’a parlé de la « Poudre libre microfinition » de chez Make-Up Forever, qui est transparente, matifie et « floute » les pores, et s’adapte à toutes les carnations.

Étant adepte de produits simples et naturels, j’ai cherché ce qui pourrait la remplacer, et voilà :

Le fécule d’arrow-root

Le fécule de la racine de la Maranta, plante tropicale, absorbe très bien et assez durablement la transpiration, tout en étant transparente.

Il sert en cuisine et en pâtisserie, mais aussi à fabriquer des déodorants et maquillages naturels. En vente dans les magasins biologiques, il suffit d’en mettre dans un petit pot ou un poudrier, de l’appliquer sur la peau avec un disque de coton. Un paquet de 250g de fécule d’arrow-root coûte environ 4 euros, et vous en avez pour des années!

Le fécule de maïs et de riz, semble-t-il auraient la même fonction de que l’arrow-root.

Argiles

Un mélange de rhassoul (très fine) et d’argile rose (par exemple) semblent lisser un peu les pores de la peau sans trop la colorer, mais il faut ne pas trop en mettre pour qu’on ne sente pas la couche de poudre….

Les microsphères de silice

Pour ceux qui voudraient imiter l’effet « floutant » de la poudre professionnelle citée ci-dessus, ces microsphères de silice vendues par Aroma-Zone pourraient bien être exactement la même chose et sont dix fois moins chères.

La poudre lisse légèrement les pores et matifie la peau mais n’absorbe pas aussi bien la transpiration que le fécule d’arrow-root: Les deux sont complémentaires, mélangeons-les!

Ce sont des pistes, sentez vous libres d’y contribuer…

Publicités
Cette entrée a été publiée le juin 2017 à 15:52 et est classée dans Techniques / Técnicas, Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s